ORGUEIL ET CUPIDITE

Discussion dans 'Entreprises et Finance' créé par devousamoi, 19 Septembre 2014.

  1. devousamoi

    devousamoi Member

    L'auteur se revendique comme un liberal «qui a toujours aimé le monde financier et ses opérateurs »et pourtant ,son constat est sans appel: sur le fond rien à changé depuis les subprimes .

    Le constat est édifiant : les premièrs responsables de la crise n'ont pas seulement survécu ,ils ont prospéré partout.
    Aux États-Unis les banquiers qui étaient au pouvoir en 2008 ont presque tous rendu leur tablier. les stars dechues se cachent 'elles pour autant? sont'elles reléguées dans une retraite peut glorieuse ? Loin de la !
    A tout seigneur tout honneur .quatre mois après la chute de Lehman Brothers ,son fossoyeur ,Dick Fuld ,à créé sa propre société de conseil en fusions-acquis .le pire?il a trouvé des clients ! John Thain le responsable de la deroute de Merril Lynch ,dirige un organisme de prêt destinés aux PME . Charles Prince ex:Boss de citigroup entre 2003 et 2007 ,opere dans un prestigieux bureau de conseil en management de Washington ,
    En Europe aussi les financiers de la crise son resilients , Johnny Cameron ,qui avait coulé la Royal bank of scotland ,s'est reconverti dans le capital investissement .Daniel Bouton à la tête de la société générale lors du scandale du trader fou Jérôme Kerviel ,est consultant chez
    ROTHSCHILD.
    Un si petit MONDE . La finance est une sorte de club informel . S'ils changent souvent d'employeur ,les banquiers conservent des liens professionnels et personnels avec leurs anciens collègues .on se renvoie l'ascenseur .
    La plupart des gestionnaires de patrimoine ,des banquiers d'affaires ,comme au demeurant des administrateurs censés les superviser ,proviennent du même vivier,Business scholl ou grandes ecoles .le népotisme est de rigueur au sein des hiérarchies comme des conseils de surveillance .
    Certes ,depuis la crise bien des choses ont changé . Le banquiers new -look et postcrise est arrivé ,sérieux appliqué ,bon organisateur ,adepte du consensus ,il ne lui manque plus qu'un vitrail et une auréole. Il prend le métro et fait la queue comme tout le monde devant la machine à café ,il roule dans une vieille voiture.
    Les exemples abondent ,Anthony Jenkins qui a fait toute sa carrière dans la banque de detail ,à pris les commandes de Barclay. Il a remplacé le banquier américain Bob Diamond ,qui avait du démissionner en juillet 2012 de la direction générale de la Barclay à la suite d'un scandale de.la manipulation du taux interbancaire libor
    «je n'ai jamais fait ce metier pour de l'argent ,ce n'est pas mon ambition ,ca m'est tout simplement tombé dessus »
    Avait 'il déclaré sans honte .
    Quel argumentaire! Bob Diamond a accumulé
    Une fortune colossale .Les grands fauves de la city peuvent aussi ,être ridicules .son remplaçant a fait installer Dès panneaux de verres dans le hall d'accueil du siège de canard
    Wharf , proclamant les slogans chers aux fondateurs quakers de l'enseigne à l'aigle bleu «intégrité» «bonne conduite»et «respect»
    À l'évidence ,l'air banque -cocaïne putes costumes flamboyants immortalisée dans le film -le loup de Wall street ,de Martin scorsese est sur le déclin .
    Les ténors ont été remplacé par de simples choriste pour interpréter une participation plus douce .
    L'adagio l'emporte désormais sur le preto.

    Marc Roche: aimerait pouvoir.leur pardonner à ses amis capitalistes ,lui qui se revendique d'emblée comme un liberal , qui a toujours admiré le monde financier et ses opérateurs.
    Mais trop c'est trop ! Il y a eu la crise de 2008 qu'il a vecu aux premières loges comme correspondant du monde à Londres .
    Et surtout reproche principal du journaliste qui s'apprête à rejoindre le point .
    Il y a cette persévérance mauvaise dans «l'orgueil »et«la cupidité» qui continuent de guider les dirigeants des banques et
    «d'aigrefinanciers»
    Sur le fond très peu de choses ont changé .
    Nous continuons de voguer sur un volcan qui peut à nouveau entrer en éruption ...très vite
     
  2. Excalibur

    Excalibur Guest

    Bah oui, les banques centrales maintiennent des taux directeurs quasi à zéro et elles impriment à fond la caisse pour que ses liquidités soient monopolisées illico par la finance (sur le dos de nos impôts, le comble!). Je te conseille vraiment de lire La voix de la Russie et le Blog de la Résistance, tu verras, il y a de super trucs à lire (surtout en économie mais aussi en géopolitique).
     

Partager cette page