Un salarié parisien de l'Apple store menacé de sanction pour

Discussion dans 'Travail' créé par tsar91, 13 Mai 2013.

  1. tsar91

    tsar91 Administrator Membre du personnel

    Avoir trop travaillé


    Mais le salarié en question réfute ce prétexte "bidon" et il précise que la sanction est liée à son engagement syndical à SUD

    Notre salarié a été convoqué par la direction d'Appel en vue d'une sanction disciplinaire pouvant conduire au licenciement.

    Motif invoqué par la direction, le salarié a travaillé vingt minutes de trop !

    Je connaissais les tir-au-flanc, les endormis. Mais là, je découvre du nouveau chez Apple, le travail est donc devenu un déli ! Punissable par l'entreprise.

    Mais oui tout arrive.

    Voilà, la lutte des classes qui repointe le bout de son nez. Non, non la lutte des classes n'est pas morte !

    Le Syndicat SUD soutient notre salarié

    citation de 20 minutes

    Pour Thomas Bordage, qui est syndiqué chez SUD, cette convocation est en réalité liée à des actions judiciaires initiées par le syndicat qui ont notamment conduit le tribunal de grande instance (TGI) de Paris, à interdire mi-mars à la marque à la pomme d'employer des salariés après 21H00 dans sept magasins. Le salarié avait aussi été un des meneurs d'une grève relativement peu suivie, mais très médiatisée au moment du lancement de l'iPhone 5 en septembre. Thomas Bordage indique avoir le statut de salarié protégé en raison de ses fonctions de conseiller salarié (assistant les salariés lors d'entretiens avec leurs employeurs). Ce statut fait qu'Apple devra obtenir l'autorisation de l'inspection du travail en cas de licenciement.

    Souce

    <a class="postlink" href="http://www.20minutes.fr/article/1154159/ynews1154159?xtor=RSS-176" onclick="window.open(this.href);return false;">http://www.20minutes.fr/article/1154159 ... or=RSS-176</a>

    On est rassuré, la lutte des classes n'est pas morte

    La lutte continue
     
  2. Anonymous

    Anonymous Guest

    Re: Un salarié parisien de l'Apple store menacé de sanction

    Ouais, SUD est un syndicat efficace. Mais je ne le connais pas plus que ça. Je ne sais pas d' où il vient, quelle est son orientation politique exacte... Mon syndicat était la CGT, j' étais militant chez eux, on a souvent foutu le bordel dans la rue. LOL J' étais dans la branche CGT chômeurs (je n' ai presque pas été au chômage dans ma vie, mais je trouvais cette cause contre le chômage un combat légitime.
     
  3. tsar91

    tsar91 Administrator Membre du personnel

    Re: Un salarié parisien de l'Apple store menacé de sanction


    Bon, t'es prévenu, faut pas en faire de trop, attention à la sanction !
     
  4. Anonymous

    Anonymous Guest

    Re: Un salarié parisien de l'Apple store menacé de sanction

    Bof, on s' en fout si tout le monde descend dans la rue, qu' est ce qu' ils pourront nous faire? ;)
     
  5. Françoiscmv

    Françoiscmv Active Member

    Règlement intérieur de la vinaigrerie Dessaux, année 1880 !

    1-Piété, propreté et ponctualité font la force d'une bonne affaire.

    2-Notre firme ayant considérablement réduit les horaires de travail, les employés de bureau n'auront plus à être présent que de sept heures du matin à six heures du soir, et ce, les jours de semaine seulement.

    3-Des prières seront dites chaque matin dans le grand bureau. Les employés de bureau y seront obligatoirement présent.

    4-L'habillement doit être du type le plus sobre. Les employés de bureau ne se laisseront pas aller aux fantaisies des vêtements de couleurs vive;ils ne porteront pas de bas non plus, à moins que ceux-ci ne soient convenablement raccommodés.

    5-Dans les bureaux, on ne portera ni manteaux, ni pardessus. Toutefois, lorsque le temps sera particulièrement rigoureux, les écharpes, cache-nez et calottes seront autorisés.

    6-Votre firme met un poêle à la disposition des employés de bureau. Le charbon et le bois devront être enfermés dans le coffre à cet effet. Afin qu'ils puissent se chauffer, il est recommandé à chaque membre du personnel d'apporter chaque jour quatre livres de charbon durant la saison froide.

    7-Aucun employé de bureau ne sera autorisé à quitter la pièce sans la permission de M. le directeur. Les appels de la nature sont cependant permis et pour y céder, les membres du personnel pourront utiliser le jardin au dessous de la seconde grille. Bien entendu, cet espace devra être tenu dans un ordre parfait.

    8-Il est strictement interdit de parler durant les heures de bureau.

    9-La soif de tabac, de vin ou d'alcool est une faiblesse humaine et, comme telle, est interdite à tous les membres du personnel.

    10-Maintenant que les heures de bureau ont été énergiquement réduites, la prise de nourriture est encore autorisée entre 11h30 et midi, mais en aucun cas, le travail ne devra cesser durant ce temps.

    11-Les employés de bureau fourniront leurs propres plumes. Un nouveau taille-plume est disponible sur demande chez M. le directeur.

    12-Un senior, désigné par M. le directeur, sera responsable du nettoyage et de la propreté de la grande salle, ainsi que du bureau directorial. Les juniors et les jeunes se présenteront à M. le directeur quarante minutes avant les prières et resteront après l'heure de la fermeture pour procéder au nettoyage. Brosses, balais, serpillières et savon seront fournis par la Direction.

    13-Augmentés dernièrement, les nouveaux salaires hebdomadaires sont désormais les suivants:

    -cadets (jusqu'à 11 ans) 0,50F

    -juniors (jusqu'à14 ans) 1,45F

    -jeunes 3,25F

    -employés 7,50F

    -seniors 14,50F



    Les propriétaires reconnaissent et acceptent la générosité des nouvelles lois du Travail, mais attendent du personnel un accroissement considérable du rendement en compensation de ces conditions presque utopiques.

    Auteur inconnu
     
  6. Conan

    Conan Member

    Salut,

    11 heures de travail par jour (du Lundi au samedi inclus j' imagine ? Puisque seul le Dimanche est le jour du seigneur... ) soit 66 heures par semaine. A cette époque, il n' y avait ni congés annuels ni sécurité sociale ni retraite et la peine de mort était quotidienne (pas seulement pour les coupables, bien des innocents étaient exécutés). C' est ça le mythe du libéralisme et de l' eldorado capitaliste : on nous fait croire que chacun a sa chance de réussir. Il n' y a qu' à lire "Le capital au 21 ème siècle" de Thomas Piketty mais aussi de voir autour de soi que les héritiers sont les seuls élus chanceux de ce système libéral-capitaliste mondialisé où les oligarchies internationales se fichent bien de leurs compatriotes. Elles s' en fichent tellement bien d' ailleurs qu' elles sont en train de nous fabriquer la plus grosse des guerres mondiales de toute l' histoire de l' humanité.

    On assimile trop souvent Staline à Hitler alors que ce dernier ne payait pas ses impôts (trichait carrément et sans complexes avec le fisc), pillait et massacrait ses voisins (en URSS notammant), massacrait après planification juifs, homos et communistes (avec bien sûr la bénédiction du grand capital). Et pour en finir, ce qui m' afflige c' est de voir que bon nombre de frontistes qui se disent patriotes (soit disant) approuvent l' économie et la politique de guerre des USA même si elles desservent les intérêts des nations européennes en alimentant la logique de guerre contre la Russie !

    Le capitalisme et son mythe de succès pour tous les travailleurs méritants poussent au contraire au fossé des disparités entre riches et pauvres aussi bien en milliards d' euros qu' en nombre de population. La classe moyenne s' appauvrit, le nombre de pauvres s' aggrandit pendant que le 0,1% des plus riches se gavent toujours plus grâce à l' austérité imposée aux 99,9% de la population.

    Alors les gens son en colère et pour sanctionner la politique économique menée par la droite UMPS, les masses de veaux votent FN. Pourquoi ce sont des veaux ? Car la colère ne les fait pas réfléchir, ils foncent comme des boeufs en devenir dans le tas en beuglant : "c' est la faute aux arabes, c' est la faute aux juifs, c' est la faute aux assistés!" tout en ne se rendant pas compte qu' ils se tirent une balle dans le pied. Mais ils admirent Poutine et la Russie des années 2000 alors que cette dernière est très cosmopolite et ethniquement très mélangée discréditant absolument le fantasme sur Poutine le fasciste... Ce serait à se rouler par terre si la situation n' était pas aussi grave.

    Il est évident qu' il faut parler nation et social mais sans Mélanchon et sans MLP. Il nous faut des gens comme Chevènement, Sapir, Lordon... Et aucunement des illuminés qui n' ont pour la plupart aucune culture personnelle à part la démagogie enseignée par leurs mentors.
     
  7. Françoiscmv

    Françoiscmv Active Member

    Conan a écrit:
    "c' est la faute aux arabes, c' est la faute aux juifs, c' est la faute aux assistés!" tout en ne se rendant pas compte qu' ils se tirent une balle dans le pied. "
    Le vote du FN s'explique surtout, du moins je le pense, par un vote Identitaire même si celui-ci n'est pas le soucis majeur de ce parti.
     
  8. Conan

    Conan Member

    Oui, je le pense aussi. Tout le monde est un peu responsable de cette situation aussi je pense, dans le sens où les uns ne s' intègrent pas (par choix ou parce qu' aussi l' état ne se montre plus comme étant bien défini) et où les autres ont tort de rejeter les 1ers du seul fait de leurs origines. En même temps, le vote FN est tentant dans la mesure où il n' a jamais eu le pouvoir. Mais le FN n' est pas plus social et que le FDG n' est national, là est le problème.

    Pour moi, Sapir et Chevènement comme 1er ministre et président serait révolutionnaire...
     
  9. Françoiscmv

    Françoiscmv Active Member

    Bonjour Conan.
    Alexis de Tocqueville pense en gros : nous nous déplaçons pour les élections, nous élisons nos maîtres et nous retournons à la servitude
     
  10. Conan

    Conan Member

    Je ne connais pas de Tocqueville autrement que par le nom. Mais oui, pire même, les français sont un peuple habitué à la trahison de ses élites depuis 145 ans ? Elites bourgeoises travaillant pour leur caste et pour des intérêts sur lesquels elles ont peu de prise : banques, industriels, grands rentiers...
     

Partager cette page